Académie de droit international de La Haye

Le mot de bienvenue

Puisque vous lisez ces quelques mots, c’est que vous avez déjà entendu parler de l’Académie de droit international de La Haye, ce dont je me réjouis. Cela confirme que le prestige et la renommée de l’Académie sont mondialement reconnus dans le monde académique et diplomatique. L’intérêt que vous manifestez pour l’Académie est du reste partagé par l’Assemblée générale des Nations Unies, qui souligne régulièrement avec satisfaction le concours que l’Académie apporte à l’enseignement, à l’étude, à la diffusion et à une compréhension plus large du droit international (A/RES/72/115, par. 22 et 23, du 7 décembre 2017).

C’est donc avec grand plaisir que je vous souhaite la bienvenue sur le site de l’Académie, conçu et régulièrement mis à jour pour vous apporter toutes les informations que vous souhaitez obtenir sur notre Institution, et ainsi vous permettre de mieux comprendre ce qu’elle est, et de connaître en détail ce qu’elle peut vous proposer. Je pense que vous y trouverez toutes les bonnes raisons de choisir de participer à ses Programmes. Les quelques mots qui suivent vous en donneront un bref aperçu.

Sans en refaire l’histoire – elle est résumée sur une autre page, laissez-moi vous rappeler que l’Académie de droit international de La Haye a été inaugurée solennellement il y a déjà près d’un siècle, le 14 juillet 1923, aux Pays Bas, dans la grande salle d’audience de la Cour permanente de Justice internationale, au Palais de la Paix, en présence notamment du Président et des Membres de la Cour et des représentants de la Société des Nations. Charles Lyon-Caen, alors Président du Curatorium, espérait dans son discours inaugural que l’Académie s’imposerait comme « une institution de haut enseignement dont les élèves viendraient en foule de tous les pays du globe ». La formule, d’une puissante brièveté, s’est avérée l’exact reflet de ce que l’Académie allait être de son origine à aujourd’hui.

L’Académie est en effet indubitablement une « institution de haut enseignement ». Cours, séminaires, conférences, visites du Palais de la Paix, d’ambassades, d’institutions internationales, et échanges sur tous les sujets y sont organisés à un rythme soutenu durant toute l’année. Les cours sont donnés par « les hommes et les femmes les plus compétents des différents États du monde », pour reprendre une fois encore une formule de Charles Lyon-Caen, à savoir des professeurs de droit international, des juges et des spécialistes parmi les plus savants et réputés des différents pays.

A l’Académie, « les élèves vien[nent] en foule de tous les pays du globe », ce qui en fait une institution proprement unique. Près de sept cents auditeurs d’une centaine de nationalités différentes suivent chaque année, en juillet et août, les fameux Cours d’été, de droit international public et droit international privé, dans notre magnifique Auditorium où l’interprétation simultanée en français et en anglais est assurée. Plus tard dans l’été le Centre d’étude et de recherche ouvre ses portes à une vingtaine de jeunes chercheurs de tous horizons qui, sous la conduite de deux experts, effectuent une recherche de haut niveau, consacrée par une publication, sur un sujet juridique chaque année différent. Suivent encore, en principe à l’automne, le désormais fameux programme de cours approfondis, qui s’est orienté dernièrement vers le traitement de certains aspects du droit international pénal, et le généreux programme extérieur, qui voit l’Académie de La Haye se transporter dans un pays tiers pour y organiser une session d’une semaine de cours autour d’un thème choisi. Janvier 2019 sera le témoin d’un événement considérable, puisque l’Académie inaugurera ses premiers Cours d’hiver, conçus sur le même modèle que les Cours d’été, sur une durée de trois semaines. Ce sera un moment important et sans doute mémorable dans l’histoire de l’Académie qui, ainsi rendra ses cours accessibles à un plus grand nombre d’auditeurs.

Voici résumé, en trop peu de mots pour en rendre réellement compte, les principaux aspects des activités de l’Académie que je vous recommande. Permettez-moi d’ajouter que ceux d’entre vous qui feront le choix de participer à nos Programmes auront également le loisir de découvrir un environnement unique, la ville de La Haye, connue comme étant la capitale mondiale du droit international. Elle est d’ailleurs le siège des nouveaux tribunaux internationaux qui s’ajoutent aux premières juridictions internationales que furent la Cour permanente d’Arbitrage puis la Cour permanente de Justice internationale à laquelle succéda la Cour internationale de Justice. Plusieurs organisations internationales importantes y sont également installées et de nombreux instituts, fondations, associations, compétents dans les diverses domaines du droit international  ont vu le jour à La Haye dans les années récentes.

Participer à nos programmes sera enfin pour vous l’occasion de découvrir, ou visiter à nouveau, les Pays-Bas, où l’art de vivre est érigé en système, où la paix et la démocratie sont des vertus cardinales et où l’architecture des bâtiments et la richesse des musées prolongent jusqu’à aujourd’hui « l’Age d’or » d’une nation dont les traditions d’accueil et de tolérance se manifesteront pour vous.

Jean-Marc Thouvenin
Professeur, Université Paris Nanterre 
Secrétaire général

Inscrivez-vous à notre bulletin: