Académie de droit international de La Haye

Cours avancé de droit international pénal 2018

L’Académie a ouvert, le lundi 12 novembre 2018, la quatrième session de son cours avancé de droit international pénal. L'accent était cette fois mis sur les nombreux défis et les opportunités résultant des nouvelles technologies de l’information et avait pour thème : « Le droit international pénal à l’ère de l’innovation : nouvelles technologies et changement des stratégies d’application ».

Lors de son discours de bienvenue, le professeur Jean-Marc Thouvenin, Secrétaire général de l’Académie, a félicité les nombreux participants de haut niveau venus du monde entier, pour avoir choisi de prendre part à ce cours et a mis l’accent sur l’engagement pris par l’Académie, depuis 1923, à offrir des cours modernes répondant à des sujets d’actualité. Le second discours d’inauguration prononcé par Carsten Stahn, professeur de droit international pénal et justice mondiale à l’Université de Leiden, a souligné les enjeux essentiels liés aux nouvelles technologies de l’information et leur application en matière de droit international pénal. Enfin, l’allocution liminaire fut prononcée par M. David Kaye, invité d’honneur, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la promotion et la protection du droit à la liberté d'opinion et d'expression et professeur à l’Université de Californie, Irvine.

L'allocution fut suivie d’une session de questions-réponses et d’une table ronde sur le thème « Nouvelles technologies et justice pénale internationale : opportunités, menaces et défis », donnant un premier aperçu des questions légales traitées pendant le cours et notamment des possibilités de recours aux technologies de l’information dans le cadre d’enquêtes criminelles et de procès. Cette table ronde fut menée avec la participation du Prof. David Kaye, de Dr. Félim McMahon (directeur du Technology and Human Rights Program, Berkeley Human Rights Center), de Mme. Cristina Ribeiro (Coordonnatrice des enquêtes du Bureau à la Cour pénale internationale) et de M. Nigel Povoas du Tribunal Spécial pour le Liban.

Une session de questions-réponses avec les participants au programme a clôt cette dense matinée. Le reste de la semaine a permis aux participants d'acquérir une bonne maîtrise de la matière, grâce aux interventions d'un panel de professeurs et de praticiens de très haut niveau venant de différents pays. Comme à chaque édition, les participants, ayant désormais rejoint les rangs illustres des anciens auditeurs de l’Académie, ont eu l’opportunité de se rencontrer et de développer des contacts personnels. Le programme complet de la session est disponible en cliquant sur ce lien.

 

Inscrivez-vous à notre bulletin: